Faire le résumé d’un livre

Tag(s): Livre Méthodologie
50354 visites

I - Enjeux et objectifs

"Faire le résumé d’un livre" signifie :

* Réduire et abréger le contenu d’un livre.

Et :

* Rester fidèle aux faits et au sens. * Mettre en valeur l’essentiel, négliger les détails.

Donc :

* Montrer qu’on a compris le message du texte.

Faire le résumé d’un livre sert à :

* Faire des choix entre ce qui est important et ce qui l’est moins. * Rendre compte avec objectivité de la pensée d’autrui. * Synthétiser et préciser son expression écrite. * Garder une trace de ses lectures.


II - Procéder par étapes

1 - Soutenir sa lecture

* Pendant sa lecture :

- Tenir une grille d’observation (voir fiche "lire un livre").

- Dégager d’une phrase le contenu de chaque chapitre ou partie sur son petit carnet de notes (voir fiche "lire un livre").

* Après la lecture :

Relire les annotations apportées sur sa grille de lecture et sur son carnet de notes et résumer le livre en une phrase simple d’une ou deux lignes maximum.

2 - Centrer son résumé

Choisir un fil conducteur principal auquel se rattachent toutes les actions du livre et répondre aux questions suivantes :

* Quoi ?

Quelle est l’action principale ?

* Qui ?

Qui la mène ?

* Où ?

Dans quel contexte, dans quelle ville, dans quel milieu social ?

* Quand ?

A quelle époque ? Pendant combien de temps ?

* Comment ?

Avec quels moyens ? Par quelles actions ? Avec l’aide de qui ? Malgré l’opposition de qui ?

* Pourquoi ?

Dans quel but ?

3 - Construire un plan

Deux types de plan sont possibles :

* Le plan chronologique qui suit le fil du récit, c’est-à-dire la progression de l’action dans le temps :

- La situation initiale, - l’élément perturbateur, - les péripéties, - l’élément de résolution, - la situation finale.

* Le plan logique qui ne suit pas le fil du récit mais qui le réorganise de manière à en faire ressortir les tenants et les aboutissants :

- Une cause et ses conséquences. - Un problème, une cause et ses solutions. - Un but et ses moyens d’action...

Choisir son plan type en fonction du sujet donné, c’est-à-dire en fonction des séquences abordées avec l’enseignant.

Faire un premier schéma au brouillon et comparer avec les notes prises en cours de lecture.

4 - Rédiger son résumé

* Consacrer un paragraphe par étape importante (selon le plan choisi).

* Faire des phrases courtes :

Pour éviter les longues présentations de personnages qui encombrent et obscurcissent un résumé, on peut utiliser l’épithète détachée (apposition) du type : "Julien devient le précepteur des enfants du maire de Verrières, M. de Rênal." ou "L’abbé Pirard, protecteur de Julien, guide sa carrière à la sortie du séminaire."

* Utiliser le présent de l’indicatif et la 3ème personne :

Le problème du narrateur n’est pas à prendre en compte dans un résumé qui doit se faire à la 3e personne quoiqu’il arrive :

- Si le récit lui-même est fait à la 1re personne, choisir la formulation suivante : "Le narrateur raconte que..."

- S’il s’agit d’un récit autobiographique on peut écrire : "Rousseau évoque sa petite enfance..."

5- Relire et corriger son résumé

Un résumé étant par essence une réduction qui ne doit pas imiter le récit mais en rendre compte, il faut proscrire les descriptions, les dialogues, bref tout ce qui contribue à créer un effet de pause, de "scène" dans un livre : le résumé ne doit pas être une rédaction inspirée, mais un concentré d’informations claires.

* Vérifier la clarté et la cohérence des pronoms personnels utilisés.

* Supprimer toute forme de commentaire ou d’opinion personnelle.

* Supprimer tous les détails qui semblent inutiles ou peu clairs.

* Supprimer les périphrases en choisissant le mot juste.

* Relire à voix haute le résumé corrigé.


III - Trucs et astuces

* Ne pas copier...

- Ne pas utiliser le faux résumé de la quatrième de couverture (le dos) du livre qui est une "accroche commerciale", une sorte de résumé inachevé du livre, destiné à donner envie d’acheter ou de lire le livre

- Ne pas calquer non plus son résumé sur la postface ou la préface du livre qui proposent une critique donc un avis personnel, une opinion sur le livre.

* Choisir le temps du récit.

Même s’il s’agit d’un récit au passé, il vaut mieux faire le résumé au présent, toujours plus vivant, moins lourd... et nettement moins "dangereux" qu’un résumé au passé simple, en effet les constructions au passé simple impliquent souvent des phrases trop littéraires compliquées qui n’ont pas leur place dans cet exercice. * Utiliser des pronoms personnels.

Attention à la confusion entraînée par des pronoms personnels mal identifiés : deux "il" différents doivent être précisés :
- On peut utiliser celui-ci (le dernier dont on a parlé) et celui-là...

ou
- On donnera un indice : prénom, métier, ou qualité pour différencier les deux "il". * Résumer un récit à structure complexe.

Dans le cas d’un récit à la structure temporelle compliquée (des "flash back" ou "analepses" nombreux(-ses)) ou d’un récit plein de péripéties complexes, il ne faut pas rentrer dans les détails mais simplifier au contraire pour une plus grande lisibilité du résumé : "Après bien des hésitations et de nombreux contretemps, il se décide à..."


IV - Exemple

Sujet

"Résumer Bug-Jargal de Victor Hugo.

1) Dans le cadre d’un IDD (Itinéraire de découverte) où chaque élève devra avoir lu un livre différent sur le même sujet.

2) Dans le cadre d’une étude suivie et collective de ce livre en classe."

Ce qu’il faut comprendre

* Dans le cas du sujet 1 :

Bug-Jargal est ici un livre choisi par un élève sur une liste de titres différents portant tous sur un même thème : l’esclavage.

Il faudra donc privilégier :

- Un plan logique exposant le problème, être très précis dans tout ce qui va toucher la réalité historique (lieu, époque).
- Dégager ce que pense le narrateur (et derrière lui l’auteur) de la situation sans insister sur les péripéties du récit ni la complexité des personnages.

* Dans le cas du sujet 2 :

Bug-Jargal est ici un livre que tous auront lu et sur lequel on va retravailler en profondeur.

Il faudra donc privilégier un plan chronologique, détaillant bien les phases du récit et clarifiant les mobiles des actions et les relations entre les personnages, sans insister sur les données historiques.

Ce qu’il faut faire

* Appliquer la grille de lecture :

Qui ?

Deux personnages importants : le Narrateur, Léopold , d’une famille de planteurs, et Bug-Jargal, l’esclave révolté.

Quoi ? Où ? Quand ?

Une histoire de rivalité amoureuse et de dette d’honneur, pendant les émeutes d’esclaves de 1791, à l’issue desquelles Saint Domingue obtiendra son indépendance.

Pourquoi ? Le narrateur se sent une dette envers l’esclave, Bug-Jargal, tué par méprise, alors qu’il avait tenu sa parole. Il lui rend justice par ce récit avant de partir se faire tuer à la guerre puisqu’il ne trouve plus aucun sens à sa vie.

* Centrer son résumé et choisir son plan :

Pour le sujet 1

Le résumé est centré sur l’esclavage, donc plan logique centré, au choix :

- Sur le rapport maître/ esclave : traitement des esclaves, comportement des maîtres, catégories d’esclaves (les "bons", les "mauvais") et de maîtres.
- Sur le fait historique : personnages historiques éventuels, causes et effets de l’émeute de 1791.
- Sur la position philosophique adoptée : opinion du narrateur, des personnages, de l’auteur ?

Pour le sujet 2

Le résumé est centré sur l’intrigue et les personnages, donc choix du plan chronologique

Type de récit : on a affaire à un récit rétrospectif, et il faut le faire comprendre dans le résumé, mais aussi à une structure complexe de narration (récit encadré avec des retours au récit cadre). Il ne faut pas construire le résumé sur ce modèle sinon le lecteur n’y comprendra rien !

- Dégager les phases successives de la narration principale : la rencontre, la rivalité, l’amitié, l’épreuve et la tragique méprise.

- Identifier le rôle des personnages secondaires et les rattacher aux principaux épisodes : la femme convoitée par deux hommes que tout oppose, l’esclave félon, le meneur cruel, le fidèle second aveuglé par son attachement...

- Les sentiments successifs du narrateur à l’égard de Bug-Jargal : la défiance, la jalousie, la reconnaissance, l’amitié, l’admiration, le chagrin, le remords.

* Rédiger son résumé selon le plan choisi :

Ne pas excéder une quinzaine de lignes et respecter le principe
- Une idée par paragraphe.

ou
- Une étape par paragraphe.

* Relire :

Lire à haute voix son résumé pour mieux s’assurer de sa clarté et de sa cohérence.



Bookmark and Share
Envoyé par Spip 1.9.2